Accueil | Actualités | Présentation | Dalaï Lama | Lignée Kagyu | Les lamas | Le Bouddhisme | La méditation | Le Refuge | Le temple | Liens | Faire un don | Votre séjour

 

 

Calendrier : septembre 2008 à avril 2009 : téléchargez le document (lecture avec Acrobat reader)

Programme complet : septembre 2008 à avril 2009 : téléchargez le document

lexique ; Lectures conseillées

Calendrier : avant programme avril à septembre 2009 - le prochain programme est sous presse et paraîtra fin mars :

Extraits du programme :

Faire une retraite : Les retraites sont collectives et ont lieu Kagyu Yi-Ong Tcheu Ling, à dans le cadre de notre programme d'activités.

" Une retraite a pour but de favoriser l'absence de distraction, mais pour la pratique, l'essentiel dépend encore de soi, de son attitude intérieure ; entrer en retraite sans une motivation juste empêche de profiter véritablement des bienfaits de cette situation. Dans la retraite elle-même, sans énergie ni discipline, rien n'est accompli, pas plus qu'à l'extérieur, d'ailleurs. Sans motivation juste ni énergie, quand bien même irions-nous dans l'endroit le plus isolé au sommet d'une montagne vivre comme un animal sauvage, cela ne développerait que notre orgueil. En revanche, avec la motivation et la détermination justes, une retraite est la situation idéale pour pratiquer la méditation et progresser rapidement. "

Kalou Rimpotché, La voie du Bouddha selon la tradition tibétaine, Seuil, Points sagesses, 1993.

Les festivités du Losar :

La célébration du losar débute avec la pratique de Tara blanche qui favorise une longue vie, écarte les morts prématurées, pacifie les émotions et protège de l'adversité. Une méditation source de longue vie non seulement pour soi et pour tous les êtres, mais aussi pour les enseignements du Bouddha et pour la Congrégation. Traditionnellement, un repas d'offrande confectionné par les lamas et consacré est offert à la sangha. Il est constitué de riz safrané, de thé (tuocha) au beurre salé, de kyabsés (biscuits de pâte brisée). C'est aussi le moment si on le souhaite de faire des offrandes aux lamas (katas…). La journée se poursuit avec le traditionnel repas de la sangha.

Les grands rituels de Mahakala :

C'est sous le temple de Montpellier que se tiendront ces Grands rituels de Mahakala, sous la direction de Lama Seunam Tshering. Comme chaque année, tormas, tsoks, musiques d'offrandes accompagnent ces rituels très intenses dont le but et de réunir des circonstances favorables à la bonne marche du dharma, à l'attention du centre, des maîtres et des lamas, de la sangha, de son environnement. Il est possible de venir à tout moment. Les lamas disposent seuls des textes de pratiques copmplets et specifiques à ces journées préparatoire du Losar. A la différence du monastère, des pauses sont effectuées au cours de la journée (milieu de matinée et après-midi, repas). Dès 8h le matin.
_____________________________

Pour aider aux préparatifs :
04 67 52 56 58 (permanence tél. les mar. et ven. de 16h30à 19h30).

Les divinités du bouddhisme vajrayana
Les " divinités " des rituels ne sont que des expressions variées de l'esprit du Bouddha. " Un rituel est un moyen d'établir un lien profond avec la divinité qui lui est associé. Par le rituel, notre esprit s'imprègne de la présence et de la bénédiction de la divinité. Le rituel agit sur notre esprit : d'une part, il nous aide à nous purifier du voile de l'ignorance et des autres voiles ; d'autre part, notamment par les offrandes et les louanges, il nous permet d'accumuler du mérite, de créer un potentiel karmique positif ; enfin, il prépare la manifestation du Corps de Gloire, la manifestation de la véritable divinité, indifférenciée de notre propre esprit. " Bokar Rimpotché

 

LEXIQUE : (en construction)

Amitabha : La pratique d'Amitabha - le Bouddha de lumière infinie qui demeure dans les champs purs de grande félicité (Déwatchène) - est très utile pour autrui mais aussi pour soi-même au moment de la mort. "Avoir grande confiance en Amitabha (…), faire des souhaits sincères pour renaître dans les champs purs de Déwatchène (…) a pour résultat infaillible d'y renaître dès après la mort. " Kalou Rimpotché.

Sangyé Nyènpa Rimpotché : Au sein de la tradition du bouddhisme tibétain, Sangyé Nyènpa Rinpoché est tenu pour être une émanation du Bouddha Maitreya. Son altruisme radical et sa volonté d'oeuvrer à la propagation du Dharma se seraient ainsi déjà manifestés au travers de plusieurs grands yogis ayant existés en Inde dès les premières heures du Bouddhisme.
L'actuel Xème Sangyé Nyenpa Rinpoché fût reconnu et intronisé à l'âge de cinq ans par S. S. le XVIème Karmapa qui fut également son principal instructeur spirituel et dont il reçut les voeux monastiques de noviciat et de Boddhisattva, de très nombreuses initiations issues de l'Anutara Yoga Tantra ainsi que les cycles d'instructions du Mahamoudra conduisant à la réalisation de la nature de l'esprit menés à l'institut Nalanda de Rumtek. Il obtint le titre d'Acharya et enseigna à son tour durant trois années au sein de cette même institution.Sangyé Nyenpa Rinpoché est l'un des maîtres Kagyupa contemporains les plus instruits tant en philosophie bouddhiste qu'en science du rituel tantrique. Il vit actuellement dans son monastère népalais de Benchen Phuntsok Darjeeling, à Katmandou. Il y partage son temps entre les enseignements transmis à ses disciples, moines et laïcs, et ses retraites spirituelles personnelles.

Dorjé Sèmpa : Dorjé Sèmpa représente la manifestation de la sagesse de tous les bouddhas, l'aspect pur de l'esprit, la pureté fondamentale de l'éveil. La méditation qui prend cette déité comme support, permet, par le mantra qui lui est associé, de dissiper l'obscurité et la confusion qui font obstacle à la réalisation ; la purification s'exerce également au plan karmique, non seulement pour soi, mais aussi pour tous les êtres :
" Le mantra de cent syllabes récité avec foi et confiance a le pouvoir de purifier les actes négatifs les plus grands, le karma négatif le plus lourd, et les transgressions aux vœux. Il peut purifier les fautes commises consciemment ou inconsciemment. " Kalou Rimpotché

Guru Yoga des préliminaires : La pratique du guru yoga intervient dans la troisième étape de préliminaires. Elle a pour objet de nous ouvrir à l'influence spirituelle du lama, de la lignée et de ses bénédictions, et de nous rapporcher de notre propre nature de l'esprit.

Guru Rimpotché : Une pratique qui excerce une action protectrice, exauce les prières, écarte les peurs et les obstacles.

Le refuge et les prosternations (pratiques des préliminaires) : La pratique du refuge et des prosternation est la premières des quatre préliminaires. Ces pratiquent, animée par une motivation sincère, merpettent de purifier corps, paroles et esprit et nous prépare ainsi à recevoir la transmission du mahamoudra.

Calme mental (shiné) : comment pacifier son esprit agité ? Diverses méthodes peuvent êtres utilisée afin de rétablir en soi, durablement, un état où l'esprit est pacifié, ramené à sa nature ultime, claire et lumineuse, les émotions perturbatrice étant écartées. La méditation du "calme mental" est particulièrement conseillée aux débutants tout autant qu'aux pratiuant aguerris désireux d'approfondir une pratique source de bonheur véritable.

Vision pénétrante (laktong) : De nombreuses techniques peuvent êtres utilisées afin de développer la tranquillité et la stabilité de l'esprit. Une fois la méditation de shiné bien établie, l'esprit stable et dégagé de la saisie de l'ego qui rend confus notre discernement, on peut alors passer à l'étape suivante : la vision supérieure (tib. laktong).

Rituel de Karling Shitro : Comme chaque annnée, les lamas de la Congrégation célèbrent avant le Vesaak des rituels de purification ouverts à tous. Lama Seunam a choisi un tiruel géénralement destiné aux défunts. Celui-ci permet d'entrer en contact avec le mandalas des 42 divinités pacifiées et les 58 irritées et de nous préparer au passage dans le bardo. Le seul fait d'y participer nous aidera pendant cette période particulière de 49 jours suivant le décès.

Sangyé Mènla : Dans le but de sauver et de protéger les êtres sensibles, le Bouddha historique Sakyamuni s'est manifesté en tant que Bouddha de médecine. La pratique de la guérison selon le Bouddha de médecine contribue à harmoniser les énergies vitales fondamentales et nous donne les moyens de rétablir l'équilibre dans notre corps et notre esprit grâce à des techniques simples et accessibles à tous. Complément efficace à tout traitement médical, elle peut être utilisé pour soi mais aussi pour aider ceux qui sont souffrants. Ses nombreux bienfaits sont dédiés à tous les êtres.

Introduction au bouddhisme : Lama Seunam retracera ici les points essentiels permettant au débutant comme au pratiquant plus avancé un rappel des bases du bouddhisme tibétain. Durant cette journée, Lama Seunma ne manquera pas d'aborder avec minutie et profondeur les étapes du chemin qui mène vers l'éveil.

Yoga tibétain de Kalou Rimpotché : Ce " yoga de l'intériorité " se présente comme un ensemble d'exercices qui associe le corps, la parole et l'esprit en des méditations dynamiques accessibles à tous, bouddhistes ou non bouddhistes, jeunes, plus âgés, débutants ou experts d'autres formes de yoga. Associé à la motivation altruiste, il " apaise maladies et souffrances, dissipe les différents voiles de l'esprit, purifie les négativités, et transforme toutes souffrances en bonheurs ". [K.R.]

Nyoung né : Il s'agit d'une pratique de purification du corps, de la parole et de l'esprit, qui associe le jeûne et le silence(partiel le premier jour, complet le second). Elle est accompagnée de prosternations, de la récitation du mantra de Tchènrézi à 1000 bras, et d'une prise de vœux ravivant les préceptes de la conduite éthique et purifiant le karma négatif. Prévoir d'arriver le Ve soir ; finit le Lu à 7h.

Tara Verte : Tara Verte est la divinité féminine du bouddhisme par excellence. Personnification de la prajnaparamita (la connaissance de l'absolu), celle qui est considéré comme la mère de tous les bouddhas représente aussi leur compassion agissante. Divinité protectrice, " la Libératrice " écarte les peurs et les obstacles, protège des émotions perturbatrices, assure aussi sa protection dans le cheminement spirituel.

Rituel de Mahakala : La pratique de Mahakala a pour objet, en invoquant les aspects courroucés de la compassion, de dissiper les jeux manipulatoires de l'ego, de protéger les pratiquants (en écartant les obstacle qui se dresseraient devant eux), le centre de pratique, les maîtres et le dharma. Mahakala sous son aspect noir et irrité, est une divinité protectrice qui manifeste, en fait, l'infini pouvoir de compassion des bouddhas.

Manjushri : La pratique du bodhisattva de la connaissance, de l'intelligence et de la sagesse, Manjushri [tib. Djampel Yang], est fort utile pour tous ceux qui s'adonnent à l'étude. Elle permet, en dissipant les voiles de l'ignorance, de la torpeur mentale, de développer les qualités du bodhisattva qui lui est associé et de nous ouvrir sur la nature de notre propre esprit.

Milarépa, saint, poète et ermite, est l'exemple même de celui qui, à travers le don de son être au chemin et au bien d'autrui, a réalisé l'éveil "en un seul corps et une seule vie". Porteur de la grâce de la lignée, il est l'inspirateur de la pratique. Son gourou-yoga, l'union avec l'esprit éveillé du lama, ouvre notre esprit à sa propre richesse. Pratique très couramment employée dans le Vajrayana, le rituel de Milarépa est un Gourou Yoga majeur (union au maître spirituel) des enseignements kagyu s’articulant autour de cette figure fondatrice de la lignée.Une familiarisation aux pratiques du Vajrayana est vivement conseillée car cette pratique inclut diverses formes de visualisation et de prières d’invocation ayant pour but de favoriser la réalisation de la nature de l’esprit grâce à la dévotion qu’elle suscite.

Tara blanche : La pratique de Tara blanche favorise une longue vie, écarte les morts prématurées, pacifie les émotions et protège de l'adversité. Il s'agit d'une méditation source de longue vie non seulement pour soi et pour tous les êtres, mais aussi pour les enseignements du Bouddha.

Lo djong : "L'entraînement de l'esprit en sept points " s'appuie sur 59 slogans délibérément axés vers la méditation en action dans la vie quotidienne, dans le but d'écarter les comportement égocentriques et de favoriser le développement de l'esprit d'éveil [bodhicitta].

Tcheu : Le rituel de Tcheu a pour but principal la réalisation de la nature vide de tous les phénomènes et le développement de la compassion. Il possède aussi le pouvoir de chasser les démons. Le coeur de cette méditation permet de couper (Tcheu en tib.) tout attachement à l'égo par l'offrande symbolique du corps. Cette pratique très prodonde est fondée sur l'enseignement de la prajnaparamita.


Lectures conseillées :


Pour compléter utilement votre étude du dharma, nous vous suggérons une approche bibliographique. Ce choix, non exhaustif, est particulièrement orienté en direction des personnes découvrant le chemin qui mène vers l'éveil...

1. Kalou Rimpotché, La voie du Bouddha, Seuil, Inédit sagesse, 1993.
2. Kalou Rimpotché, Instructions fondamentales - Introduction au bouddhisme vajrayana, Albin Michel, coll. Spiritualités vivantes, 1995.
3. Kalou Rimpotché, Bouddhisme vivant (I), Bouddhisme profond (II), Bouddhisme ésotérique (III) - Tradition tibétaine, Claire Lumire, 1993.
4. Bokar Rimpotché, Tchènrézi - Clés pour la méditation des divinités, Claire Lumière, 1999.
5. Bokar Rimpotché, Tara, le divin au féminin, Claire Lumière, 1997.
6. Bokar Rimpotché, La méditation - Conseils aux débutants, Claire Lumière, 1999.
7. Bokar Rimpotché, Prendre refuge, Claire Lumière, 1999.
8. Bokar Rimpotché, La journée d'un bouddhiste - Tradition tibétaine, Claire Lumière, 1997.
9. Bokar Rimpotché, Savoir méditer - Tradition tibétaine du Mahamudra, Claire Lumière, 1998.
10. Bokar Rimpotché, Le vœux de bodhisattva, Claire Lumière, 1996.
11. Khèmpo Deunyeu Rimpotché, Vivre en fils des bouddhas - Les trente sept pratiques des fils des vainqueurs de Thokmé Zangpo, Claire Lumière, 1998.
12. Chögyam Trungpa, Pratique de la voie tibétaine - Au-delà du matérialisme spirituel - , Points sagesses, Seuil, 1976.
13. Lama Denis Teundroup, La sadhana de Tchènrézi - Aperçus sur le vajrayana, éd. Prajna, 1990.
14. Tcheuky Sèngué, Un autel bouddhiste - Tradition tibétaine, Claire Lumière, 1993.
15. Tcheuky Sèngué, Le temple tibétain et son symbolisme, Claire Lumière, 1998.
16. Tcheuky Sèngué, Petit lexique du bouddhisme tibétain, Claire Lumière, 1991.
17. Tcheuky Sèngué, Petite encyclopédie des divinités et symboles du bouddhisme tibétain, Claire Lumière, 2002.
18. Voir également tous les ouvrages de S.S.Le Dalaï Lama, trop nombreux pour être cités ici.
19. Revue Dharma, éd. Prajna (La voie du bodhisatva ; la méditation ; la confiance ; l'apprentissage spirituel et autres numéros).

20. Jean-François Revel-Matthieu Ricard, Le moine et le philosophe, Pocket, 1999.

21. Lama Guendune Rinpoché, Maître et disciple, Dzambala, 1996.


> Pour les retraites : réservation effective après réception de vos arrhes (30 % du total ; les frais de session sont de 16 €. /jour auxquels il convient de rajouter les frais d'hébergements - voir à votre séjour - Renseignements au 04 67 52 56 58


Programme communiqué sous réserves de modifications. Merci pour votre compréhension.