CONGREGATION BOUDDHISTE VAJRAYANA "KAGYU RINTCHEN TCHEU LING" > Kagyu Rintchen Tcheu Ling - Kagyu Yi-Ong Tcheu Ling

 

 

 

 

> Présentation générale

 

 

 

 

Visite de Sa Sainteté le Dalaï Lama (25 sept. 2000 - en arrière plan, Sogyal Rimpotché, Matthieu Ricard, Georges Frêche)

 

 

Kalou Rimpotché et Lama Sonam Tshering (mai 1989 - For days before his parinirvana)

Notre Congrégation [reconnue par décret ministériel en novembre 2002 ( Décret du 23 oct. 2002 - J.O. N° 254 du 30 oct. 2002)] est vouée à l'étude et à la pratique du bouddhisme vajrayana. Elle est affiliée à l'école Dagshang-Kagyu du bouddhisme tibétain et se place sous l'autorité spirituelle du XVIIe Gyalwa Karmapa, Orgyen Trinley Dorjé, de Yangsi Kalou Rimpotché sous la tutelle de Bokar Rimpotché, représentés par Lama Sonam Tshering, Supérieur de la Congrégation.

Fidèle à l'oeuvre de son maître (qu'il a pu accompagner jusque dans les derniers instants), Lama Seunam Tsering a mis toute son énergie pour développer l'un des plus anciens centre bouddhiste de France qui a accueilli depuis sa création en 1975 de grands maîtres tels que :

> le XVIe Karmapa, Jangoen Kontrul Rimpotché, Pawo Rimpotché, Sogyal Rimpotché, Tokden Rimpotché, Penchen Kempo Rimpotché, Keunchen Nyulchi Rimpotché, Lama Tsultrim, Lama Tempa Gyamtso, Bokar Rimpotché, Sa Sainteté le Dalaï Lama, Sangye Nyenpa Rimpotché...

La Congrégation est constituée de deux lieux de pratique complémentaires et fonctionnant en symbiose (le siège social est situé à Montpellier ) :

S.S.Le Karmapa, Lama Seunam Tsering, Lama Dawa, Lama Gyaltsen, membres de la sangha.. (pélerinnage 2001)

 

 


Fondé en 1975 par S.E. Kalou Rimpotché, Kagyu Rintchen Tcheu Ling [Le précieux jardin du dharma], est l'un des premiers centres bouddhistes à avoir été établi en France. Il offre un programme régulier de pratiques de méditation, de séjours d'études et de retraites, dans un beau temple tibétain de style traditionnel (80 m2), construit en bois, orné d'un pignon d'or. Outre le programme régulier de stages, il permet notamment de suivre deux fois par semaine le rituel de Tchènrézi. C'est souvent par celui-ci que les nouveaux membres prennent contact avec le bouddhisme tibétain.

.....

Kalou Rimpotché bénissant les travaux.du temple de Montpellier ( Blessing at Montpellier - sept. 1987)

Coupole et pignon d'or du temple de Montpellier

 

 


Au sommet d'un colline, cerné par de somptueux paysages qui surplomblent la vallée de la Vis, un mas cévenol - le Mas des Molières - abrite depuis 1991 le centre de retraites.

 

Kagyu Yi-Ong Tcheu Ling [l'agréable jardin du dharma], fondé en 1990 par Lama Seunam et consacré par Bokar Rimpotché, est le centre d’étude et de retraite de la Congrégation. Il présente un cadre particulièrement propice à l'étude et à la pratique de la méditation. Surplombant la vallée paisible de la Vis, ce mas cévenol permet d'effectuer des retraites de plus longue durée. Un projet de réhabilitation va permettre d'améliorer ses capacités d'accueil et les conditions de pratique. Le centre peut accueillir toute l’année des retraites libres avec accompagnement spirituel. Des candidatures motivées pour être résident permanent peuvent être également sollicitées. Lors de sa visite à Montpellier le 25 septembre 2000, au terme de son séjour au Caylar, Sa Sainteté le Dalaï Lama a bénit le centre, ses projets d'extension et de stupa, au travers d'une maquette. C'est à Kagyu yi-ong tcheu ling que sont souvent célébrés le Losar et le Vesak. En juillet-août, son activité s'intensifie avec les retraites estivales : dans la sérénité de la campagne, cinq retraites différentes s'enchaînent, au sons des cigales et des criquets,lloin de l'agitation de la ville...

 

 

.